A la place du coeur : Paris du 7 au 9 janvier 2015


Auteur : Arnaud Cathrine
Edition : Robert Laffont
Pages : 252
Parution : 2016
Genre : Romance contemporaine
💛💛💛💛


Résumé :


Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 oĂą la France bascule dans l'effroi.


Avis :


Coucou, aujourd'hui romance contemporaine qui reprend un sujet qui nous a tous touché. Ce n'est pas le genre de lecture que je lis normalement, la lecture me permet de m'évader pas de ressasser certains moments. Mais j'ai fait une exception et je suis sure que je ne suis pas la seule à me lancer dans la lecture de ce livre parce que j'en ai entendu parler de partout.

Finalement j'ai apprécié la lecture de ce livre. Je ne m'attendais pas à ça. Et j'avoue qu'en le lisant je n'étais pas touchée plus que ça par ma lecture. J'avais peur de me retrouver confrontée à un récit journalistique, plongé au centre des événements mais non. Avec du recul je me rend compte que même s'il nous fait revivre des instants tragiques, nous ne le voyons pas comme des voyeurs mais plutôt comme nous l'avons vu nous même. Ce n'est pas un livre sur les événements bruts mais sur une population touchée par ces attentats. Durant ces quelques jours nous avons été confrontés à tant de réaction différentes que je suis contente qu'il est voulu essayer de nous les présenter. J'ai revue dans ce lycée les réactions des professeurs, des élèves... Il permet de faire réfléchir sur ce que l'on a pensé à ce moment là, de faire un bon en arrière.

En brossant le portrait d'un grand nombre de mentalité et de situation, l'auteur nous laisse garder notre propre opinion, nous voir dans la personne qu'il faut. Il nous permet d'ouvrir les yeux sur certaines faces auxquelles on ne pensait plus ou qui nous avaient échappés. Ces attentats n'ont pas touché tout le monde de la même manière et l'auteur l'a compris.

C'est vrai que si l'on n'habite pas Paris ou si même nous n'avions pas de la famille là bas, les attentats nous ont paru trop irréels pour nous en rendre compte. La seule chose qui nous y relié c'était la télé, nous isolant du monde extérieur qui malgré tout continuait à se dérouler avec son lot de bonheur associé à son lot de malheur. Et j'ai aimé découvrir leur professeur de philosophie, j'aurais même aimé avoir un professeur comme elle pour nous inciter à nous couper du direct des journalistes.

En conclusion, j'ai été marqué par se livre. Il a su selon moi retrouver les facettes qui ont suivi les français durant ces quelques jours. L'auteur ne s'est pas arrêté sur un cas de figure il touche tout le monde, et plus qu'un récit sur les attentats tel qu'ils se sont déroulés, il montre la population françaises sous son vrai jour. Merci pour votre lecture et a très bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons