Et je danse aussi


Auteur : Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux
Date de parution : 2015
Edition : Fleuve
Pages : 280


La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. 

Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révélera son contenu, et ses secrets... 



Avis :


Salut tout le monde je sais j'avais dis incessamment sous peu mais bon les cours ça prend beaucoup de temps... Mais bon pas grave, voici ma dernière lecture de septembre en plein milieu du mois d'octobre ! 

Il n'y a pas si longtemps que ça je vous disais que j'avais du mal à trouver des livres écrits sous forme épistolaire qui puisse me plaire. Et puis je suis allé au CDI, j'ai voulu un roman policier glauque, et je suis ressorti avec un roman épistolaire qui n'avait rien à voir avec quelque chose de glauque. Comme d'habitude j'ai envie de dire. Mais bon c'est Jean-Claude Mourlevat alors je ne vais rien dire. Tous ça pour dire aux intéressés que j'ai trouvé un roman épistolaire qui en vaux la chandelle. Bah oui c'est ni une histoire d'amour ni quelque chose de tragique. C'est tout simple avec même un peu de suspens !

Eh oui c'est vraiment un mélange de plein de sentiments. Puisqu'au début de notre lecture on connait aussi bien les personnages qu'ils ne se connaissent, c'est à dire pas du tout, on ne se perd pas dans de longue description pour réussir à cerner le personnage ou des emails sans importances pour réussir à nous faire avaler des informations. Au contraire chaque information est donné avec tellement de finesse et d'humour, qu'elle passe comme une lettre à la poste. Adeline et Pierre-Marie se livre à un question réponse où les questions se retrouvent au final non-répondu, leurs petits poussins jaunes. C'est cette façon de détourner la question par un fait important de leur vie qui rend les choses comiques, et puis tous ces petits événement du quotidien sont tellement bien amenés que l'on rit à chaque page, chaque mail, chaque ligne.

Je vous ais dit quotidien. Mais qui est là pour nous prouver que tout est juste, qui est présent pour nous dire que tout ceci n'est pas qu'imagination de la part de nos personnage ? Personne. Alors le doute s’insinue chez nous et on ne sait plus vraiment le pourquoi du comment. A la fois on ne l'a jamais su. La seule solution c'est de lire ligne après ligne. Arrive des mails d'amis qui appuie sur ces doutes. Et là c'est fini on cherche, on cherche mais on ne trouve pas, on se souviens de la lettre qui a tout commencé au début et on supplie Pierre Marie de l'ouvrir. On nous laisse mariner un peu et on lâche la bombe. 

Je m'arrête, en vous expliquant seulement que tout finis bien enfin tout fini avec une réponse en suspens.

J'espère que tout ceci vous donnera envie de lire ce livre, personnellement rien que le fait que ce soit de Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux, je fonce et je vous recommande tous les livres qu'ils ont écrit ! C'est bientôt les vacances alors promis Miss Peregrine dans la semaine prochaine. En parlant des vacances personnellement j'ai une pile de lecture programmé assez phénoménale. 

Alors pour ceux qu'ils l'ont lu qu'en avez vous penser, et puis est-ce que ça tente quelqu'un ? Et puis qu'est ce que vous avez prévu pour ces vacances étant donné que c'est Halloween ???


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons