Marina, un livre qui m'a fait frissoner


Auteur : Carlos Ruiz Zafon
Edition : Pocket
Parution : 1999
Pages : 292
Genre : contemporain / fantastique
💜💜💜💜💜


Résumé :


Dans la Barcelone des annĂ©es 1980, Oscar, quinze ans, a l'habitude de fuir le pensionnat oĂč il est interne. Au cours de l'une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. FascinĂ©e par l'Ă©nigme d'une tombe anonyme, Marina entraĂźne son jeune compagnon dans un cimetiĂšre oubliĂ© de tous. Qui est la femme venant s'y recueillir ? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale ? S'Ă©garant dans les entrailles d'une terrifiante citĂ© souterraine, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiĂ©tant thĂ©Ăątre dĂ©saffectĂ©, Oscar et Marina rĂ©veillent les protagonistes d'une tragĂ©die vieille de plusieurs dĂ©cennies.



Avis :

Coucou ! Aujourd'hui fantastique ! Et pour le coup un trĂšs bon fantastique. Peut-ĂȘtre que je l'ai apprĂ©ciĂ© du fait de la pĂ©riode, je l'ai lu un peu avant Halloween il me semble, en tout cas j'en garderais un bon souvenir.

Je pense que je n'ai jamais lu de livre d'un auteur espagnol ou sinon je ne l'ai pas remarquĂ©. En tout cas j'ai aimĂ© ĂȘtre plongĂ© dans le Barcelone des annĂ©es 80. J'ai visitĂ© la ville il y a un an ou deux, du coup mĂȘme si je ne connais pas le nom des rues et avenues je n'ai pas du tout Ă©tĂ© dĂ©paysĂ©. Et puis ce cĂŽtĂ© sombre, brumeux qui contraste avec l'idĂ©e que l'on se fait de Barcelone, rend l'histoire un peu plus sinistre un peu plus mystĂ©rieux. Il faut ajouter Ă  ça, que l'on nous raconte Ă  l'intĂ©rieur du livre une autre histoire, trĂšs sinistre, dont il ne reste aujourd'hui que des fantĂŽmes ou non...

L'auteur a vraiment rĂ©ussi Ă  jongler entre rĂ©el et ce qui semble irrĂ©el. Un vrai livre fantastique. A de nombreuses reprises j'ai hĂ©sitĂ©, me demandant si ce que je lisais n'Ă©tais pas irrĂ©el. Pourtant presque tout semble pouvoir ĂȘtre rĂ©el. Le cĂŽtĂ© mĂ©canique qui rythme toute l'histoire contribue Ă  la plausibilitĂ© des fait tout en nous faisant frissonner. MĂȘme Marina dans les premiĂšres pages, m'a fait penser Ă  un fantĂŽme. J'ai doutĂ© sur la possibilitĂ© qu'elle existe rĂ©ellement. Je me demandais si elle n'Ă©tait pas tout simplement le fruit de l'imagination d'Oscar. Pourtant non, elle a tout ce qu'il y a de plus rĂ©el. C'est mĂȘme elle qui nous guide tout au long de l'histoire.

La psychologie des personnages est Ă©galement trĂšs bien proportionnĂ©es. A aucun moment ils ne m'ont agacĂ©s. Au contraire leurs rĂ©actions semblaient ĂȘtre tout ce qu'il y a de plus rĂ©el. Leur comportement coĂŻncide avec leur Ăąge. Le seul point qui me gĂȘne encore un peu c'est la maladie de Marina. Pourquoi l'auteur a-t-il dĂ©cidĂ© de nous faire croire tout du long que c'Ă©tait le pĂšre qui Ă©tait malade pour nous tromper ? MĂȘme dans le rĂ©cit rien ne nous fait dire qu'elle puise ĂȘtre malade et son pĂšre non. Au contraire, la distance et la fatigue du pĂšre, qui a mĂȘme besoin de sa fille pour marcher ne colle pas. Peut-ĂȘtre l'auteur a-t-il changĂ© d'avis en cours de route, toujours Ă©tant que c'est le seul bĂ©mol que je pose Ă  ce livre. 

En tout cas, un livre que j'ai beaucoup apprĂ©ciĂ© et que je conseil vivement pour l'annĂ©e prochaine durant la pĂ©riode d'Halloween. 

Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons