La femme au miroir, un roman pour réfléchir



Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Edition : Le livre de poche
Parution : 2011
Pages : 476
Genre : Contemporain
💜💜💜💜💜


Résumé :


Anne vit à Bruges au temps de la Renaissance, Hanna dans la Vienne impériale de Sigmund Freud, Anny à Hollywood de nos jours. Toutes les trois se sentent différentes de leurs contemporaines; refusant le rôle que leur imposent les hommes, elles cherchent à se rendre maîtresses de leur destins. Trois époques. Trois femmes: et si c'était la même ?


Avis :


Coucou, aujourd'hui contemporain. J'ai adoré retrouvé la plume d'Eric-Emmanuel Schmitt. J'avais lu il y a déjà quelque temps Oscar et la dame en rose, et j'avais déjà été très touchée par son livre. De plus il y a toujours cette aspect philosophique qui ne nous submerge pas. Il arrive toujours à introduire sa pensée de façon douce et légère. 

J'ai déjà du vous le dire plusieurs fois, mais très souvent je suis perdue lorsque je lis un livre à trois voix. Ici pas du tout. Comme on alterne entre les trois personnages toujours dans le même ordre,  que chaque personnage est écrit avec un style différent, et vivent à des époques très différentes, même si elles portent le même nom, on ne les mélange pas. Pas totalement tout du moins. Et puis Eric-Emmanuel Schmitt a une plume qui vous ferez lire même les sujets les plus compliqué sans difficulté ! 

Je n'ai pas lu le résumé. Je me suis tout simplement laissée porter par ce que m'avait dit la documentaliste, c'est à dire : "l'histoire de 3 femmes, à 3 époques différentes, qui sont toutes liées". Au départ, en entendant ça, j'ai cru qu'il s'agissait d'une histoire de famille, qu'elles étaient liées par le sang. Chose qui a vite était balayée. J'ai donc cherché tout au long de ma lecture, leur lien. Et j'avoue que même si ces trois femmes sont différentes à première vue , elles sont toutes trois semblables à leur manière. La première, Hannah, c'est celle qui pose les choses, elle voit Dieu comme personne ne le voit. Sa sensibilité émeut. Les deux autres, se rapporteront alors à elle. Au bout d'un long cheminement elles aboutiront à un même schéma de pensé, qui nous éclaire même un peu plus sur la première. Toutes trois adoptées elles suivent des parcours semblables. Néanmoins même si j'ai compris l'intérêt de la première et de la dernière, la seconde me reste étrangère. Contrairement aux deux autres elle ne semble pas avoir trouvé une paix intérieur. Je me suis parfois demandée quel était son rôle, si ce n'est la messagère d'Hannah.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui. Après une deuxième lecture de cet auteur, je pense que je vais me pencher plus dessus, et lire d'autres livres de lui. En tout cas je vous conseil celui-ci, plus d'une fois, j'ai vraiment passé un très bon moment en sa compagnie.

En attendant bonne lecture !  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire