Reine d'Egypte, la série ki-oon pour toute la famille

Auteur : Chie Inudoh
Edition : ki-oon (Kizuna)
Parution : mars / juin 
Pages : 189 / 207
Genre : manga seinen
💙💙💙💙

Résumé :

 

C'est le début d'une nouvelle ère dans l'Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l'héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d'épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde... Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n'a cessé d'humilier Séthi au combat à l'épée, et elle est imbattable au tir à l'arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d'accéder au rang suprême, juste parce qu'elle est née femme Pour Hatchepsout, c'est le début d'un combat pour s'affranchir des conventions ancestrales d'une des plus grandes civilisations du monde.


Avis :


Coucou ! Comme la semaine dernière aujourd'hui c'est manga ! Cette fois je vous présente les deux premiers tomes par contre. Donc les choses sont déjà plus fixées quant à mon avis.

Tout d'abord l'histoire. Elle est plutôt originale pour un manga. Je trouve qu'on ne lit pas assez de livre sur l'Egypte et les pharaons. Pourtant c'est un sujet qui est, en soit, très ouvert puisqu'on peut imaginer presque tout ce que l'on veut sur la vie des personnages. Ici l'auteur a voulu mettre à l'honneur la femme de pharaon, qui à part Cléopâtre ne sont pas vraiment connues. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Hatchepsout, comme d'habitude une femme forte, mais ici forte et convaincante, elle a su s'écarter de ses rêves de combats pour devenir une femme gracieuse et obtenir ce qu'elle veut. Elle est manipulatrice mais tout en douceur et on se lie très vite à elle pour détester ceux qui s'opposent à elle, dont Séthi. Le personnage de Séthi lui, est fait pour qu'on le déteste, il est tout ce qui oppose ce que l'on pense de Pharaon, il n'est pas équitable et aime la démesure de l'homme. Lui aussi, à sa façon est manipulateur, mais tout semble montrer qu'il échouera.

Je ne peux pas parler manga sans parler du côté artistique. Je trouve que pour le coup, le monde de l'Egypte ancienne est très bien représenté par le manga, il met un peu de nouveau dans ce monde tout en gardant son authenticité. Et puis pour le coup, les planches sont superbes, très lumineuses et, je trouve, pas encombrées par des détails insignifiant. Elles ont le juste milieu du détail, pas trop mais pas trop peu.

 C'est tout pour aujourd'hui. La semaine prochaine encore manga mais c'est la dernière fois après je reviens avec des choses un peu plus sérieuses. En tout cas avant le rendez-vous du week-end, on se retrouve mercredi, pour un sujet de mon choix ou du votre, n'hésitez pas à me dire en commentaire ce qui vous plait, vous déplaît, ce que vous aimeriez voir plus, etc.


En attendant j'espère que ces deux mangas vous ont plu et bonne lecture pour cette rentrée littéraire !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire