Au revoir là-haut, un récit d'après la première guerre mondiale

Auteur : Pierre Lemaitre
Edition : Albin Michel
Publication : 2013
Pages : 567
Genre : Contemporain
💚💚💚💚

Résumé :


Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant mais brisé, est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence. Bien au-delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, Au revoir là-haut est l'histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l'État, à la famille, à la morale patriotique responsables de leur enfer.

Avis :


Aujourd'hui contemporain. Et en plus un prix Goncourt, je sais que ça en attire quelques uns mais pas moi. Même si j'avoue que pour le coup je comprend.


Ce livre est entre le documentaire et le roman. Mais tout a bien été dosé. Aujourd'hui je peux conclure que cette lecture a vraiment été une bonne expérience. Pourtant quand je l'ai commencé je n'étais pas du tout sur, en plus le pavet m'a un peu fait peur. Je vous explique. La première partie il faut se l'avouer est vraiment glauque. Alors accrochez-vous et ensuite tout ira bien. Ce n'est pas tant le style d'écriture qui peut bloquer au contraire il laisse couler les mots. C'est plutôt l'ambiance, on est complètement plongé physiquement et moralement dans la vie dans les tranchées. Les premières m'a pages m'ont beaucoup impressionné de ce côté, la façon dont Pierre Lemaitre jouait avec les mots et les phrases pour nous immerger dans l'histoire est tout simplement sublime, si on peut le dire.


Il y a ensuite l'histoire. Je viens de vous dire que ce livre est entre le documentaire et le roman. Pour le comprendre il ne faut surtout pas oublier de lire la postface. Quand j'ai emprunté ce livre au CDI et que m'a grand-mère l'a vue, elle me l'a décrit comme un livre où tout était vrai dedans. Attention, c'est faux. L'auteur nous précise bien à la fin que certains faits sont réels, mais d'autres inventés de toute pièces, tout comme les personnages. Bien sur il nous précise que certains existent dans la mesure où on trouve toujours quelqu'un qui ressemble à celui-ci mais quand même. Vous vous demandez pourquoi je vous parle de ça, et bien c'est tout simple. Découvrir à la fin qu'une partie était fausse et une autre vrai, m'a déstabiliser. Bien sur il n'y a pas de raison, mais j'ai du revoir ma lecture autrement. Au final ça m'a donné envie de faire des recherches mais le flou entre le faux et vrai m'a stoppé. J'aurais presque préféré que tout soit inventé ou tout réel, le mélange est fait avec brio mais ça m'a quand même surprise.


Coucou, j'ai loupé la semaine dernière, je sais... Mais bon j'étais à un mariage et du coup ça m'a pris du temps. Mais bon aujourd'hui je suis là et j'espère même rattraper le retard et vous poster un autre avis dans la semaine en plus du rendez vous du mercredi. Mais on verra bien...
En tout cas j'espère que vos lectures se passent bien et que cette rentrée littéraire a été fructueuse de votre côté. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons