Green mechanic, un premier manga qui fixe les bases

Auteur : Yami Shin
Edition : Ki-oon
Parution : 8 juin 2017
Pages : 176
Genre : Manga shĂ´nen
đź’śđź’śđź’ś



Résumé :


Les ĂŞtres humains ont fait de leur planète un dĂ©sert recouvert d’ordures. Le seul endroit habitable est la MĂ©gapole, ville gĂ©ante oĂą s’entassent hommes et robots, ainsi que les mystĂ©rieux Ersatz, crĂ©atures monstrueuses pourchassĂ©es par la Milice. Dans ce monde en perdition survit Misha, jeune orpheline aux dons d’empathie sur-dĂ©veloppĂ©s. Incapable de contrĂ´ler sa capacitĂ© Ă  lire les Ă©motions des autres, elle se tient Ă  l’Ă©cart de ses semblables. C’est pourtant grâce Ă  ce pouvoir qu’elle trouve Reborn, un robot morphing errant sans mĂ©moire au milieu d’une dĂ©charge.

Avis : 


Coucou ! Aujourd'hui je vous retrouve pour le premier manga d'une sĂ©rie, donc cette fois je vais faire très court. 

Je me suis laissĂ©e tenter par la couverture de ce manga, il faut avouer qu'elle a un certain charme. Et en soit je n'ai pas Ă©tĂ© déçue mais Ă  la fois pas comblĂ©e non plus. Il s'agit du premier manga d'une sĂ©rie et ça se ressent. L'histoire n'est pas encore très dĂ©veloppĂ©e et il n'y a pas encore vraiment d'action. L'auteur nous prĂ©sente le contexte, les personnages et puis bien sĂ»r l'intrigue. Pour l'instant le contexte m'attire, j'ai tout de mĂŞme peur qu'on parte dans un manga (ça va paraĂ®tre clichĂ©)  japonais, avec des mĂ©chants style tas d'encre. L'histoire ne semble peut-ĂŞtre pas si originale que ça mais on verra avec la suite si l'auteur arrive Ă  remonter tout ça. En tout cas point positif l'entrĂ©e en matière se fait très agrĂ©ablement et on ne se sent pas submergĂ© par les informations non plus.

Sinon deuxième point important dans les mangas, le dessin bien sĂ»r. Très souvent quand on sort du style classique de dessin dans les mangas je ne suis pas fan, j'aime beaucoup le sens du dĂ©tails que les auteurs arrivent Ă  mettre dedans et c'est vraiment un style propre au manga. Mais ici ça ne m'a pas dĂ©rangĂ©, au contraire, il y a une vrai recherche dans les ombres tout en gardant quelque chose d'assez lumineux. Comme toujours les personnages sont assez hĂ©tĂ©roclites pour qu'on les diffĂ©rencies en un coup d’Ĺ“il.

En tout cas mĂŞme si je reste sur mes gardes quand Ă  la suite, j'ai bien aimĂ© le dessin et le contexte. En attendant que celle-ci sorte, bonne lecture Ă  vous ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire