Une terre si froide, un roman policier plongé dans l'Irlande des années 80

Auteur : Adrian McKinty
Edition : Stock
Date de publication : 2013
Pages : 391
💜💜💜

Résumé :


« Par moments Une terre si froide fait penser à Jam
es Ellroy par la précision et l’intensité de la langue. » The Glasgow Herald 1981, Carrickfergus, Irlande du Nord. Le gréviste de la faim Bobby Sands vient de mourir et la région est sous haute tension. C’est dans ce contexte oppressant que le sergent Sean Duffy est appelé d’urgence pour résoudre une étrange enquête : un homme a été retrouvé dans un terrain vague, une main coupée. La victime est un homosexuel notoire. Un mobile suffisant ? Puis une deuxième victime est découverte, présentant les mêmes sévices. Aurait-on affaire au premier serial killer de l’histoire du pays ? Duffy sait toutefois que les apparences sont souvent trompeuses, lui qui incarne un paradoxe en Ulster : il est flic et catholique. Adrian McKinty réussit le pari de faire vivre la violence de la guerre civile en même temps qu’il nous entraîne au coeur d’une enquête palpitante, maniée avec un humour noir si cher aux Irlandais.


Avis :


Coucou tout le monde ! Aujourd'hui je retourne dans le genre policier. Un policier un peu spécial, vu qu'il se déroule à Belfast dans l'Irlande des années 80, au moment des grèves de la faim. Pourtant on réussi toujours à y trouver quelques moments qui font sourire.

Ce premier tome d'une série, suivant le personnage principal, le sergent Sean Duffy, nous présente ici les facettes de ce personnage, que l'on va surement suivre encore quelques temps. Catholique, dans une ville, où cela semble être un crime, il se doit à la fois d'être discret mais en tant que sergent de police convaincant. Il ne se limite pas dans les manières borderlines pour arriver à ses fins. Et mine de rien avec le flair, il réussit à trouver le coupable, nous laissant quand même tout aussi sceptique que ses camarades.

L'affaire est très tarabiscotée, il faut le dire. Ici je ne me souviens pas d'avoir eu à un moment l'espoir d'avoir trouvé le coupable. C'est peut-être un bémol. J'aime pourvoir me dire "c'est sur c'est lui" ou douter sur plusieurs personnes avant de finir sur le cul dans les dernières pages. On commence sur une première affaire, puis une seconde, les deux n'ont a priori aucun lien. Pourtant une chose est sur si l'auteur les a mises ensembles, c'est qu'il y a une bonne raison. Alors plutôt que de chercher le coupable on s’évertue, comme le sergent et ses camarades, de trouver le lien entre les deux affaires.

Au final, plus qu'un livre sur un seul coupable, un seul "serial killeur", on assiste à une enquête sur les hauts du Belfast de l'époque. Ils sont à la fois inatteignables et à la fois trop nombreux pour discerner qui est le coupable. Alors quand on tombe sur la fin, plus de doute, mais de nouvelles portes s'ouvrent sur un deuxième tome, (qui m'attend déjà sur ma table de chevet). Grace à ce point, je ne considère pas ce livre comme totalement policier, grâce à lui j'ai pu découvrir des choses sur l'Irlande que je ne connaissais pas, et c'est peut-être juste pour ça que je veux continuer l'aventure.

Pour résumer : un roman policier, peu commun. Pour ceux qui aiment un peu l'histoire ou même juste l'Irlande comme moi, foncez. Et quand vous l'aurez lu, que le deuxième le sera aussi, vous vous demanderez qu'est ce que fait le traducteur pour que le 3ème tome ne soit pas encore entre vos mains. Voilà c'est tout pour cette fois, je préviens juste que je pars en vacances, sans connexion, donc normalement j'aurais réussi à planifier les post pour la semaine prochaine, mais je préfère prévenir au cas où. En tout cas merci pour votre lecture et bonnes découvertes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons