Everything Everything, une ode Ă  la vie

Auteur : Nicola Yoon
Edition : Bayard
Pages : 360
Parution : 2015
Genre : Romance contemporaine
đź’—đź’—đź’—đź’—


Résumé :


Ma maladie est aussi rare que cĂ©lèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde.
Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de dĂ©mĂ©nagement arrive. Je regarde par la fenĂŞtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillĂ© tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prĂ©voir, mais on peut prĂ©voir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un dĂ©sastre.


Avis :



Coucou tous le monde. Aujourd'hui romance contemporaine. Je sais, si vous avez lu les autres articles, que j'ai pu écrire sur des romances, vous aurez vite compris que ce n'est pas mon truc, mais bizarrement pour une fois le mélange est passé.

Tout d'abord, il est passé parce que sur la trame de fond c'est un romance bien entendu, mais il y a tellement plus. L'histoire de Madeline est hors du commun. Il faut le dire, c'est sur, jamais on en croise des personnes avec des histoires comme celle-ci. Du coup forcément en résultat on découvre au fil des lignes un personnage à part entière. Elle est créative, curieuse de tout. Et puis elle adore la lecture. Dès le début on sait qu'elle va sortir il ne peut se passer que ça, cette maison dans laquelle elle est cloîtrée est trop étroite pour toute ces idées qui se bouleversent en elle. Alors bien sur l'arrivé d'Olly fait tout basculer, cette boite dans laquelle elle vie n'est plus assez grande, elle doit en sortir. Bizarrement ce n'est pas le fait que Madeline soit malade qui va nous miner le moral, nous faire verser une petite larme. Au contraire on savoure les pages de cette vie.

Tout dans ce livre nous incite nous même à sortir à nous évader. La découpe des chapitres, les dessins, les extraits de conversation par SMS... C'est tout ça qui a fait que ce livre sors de la généralité. L'auteur aurait pu faire un livre sans tout ça avec une seule police d'écriture, on aurait perdu ce côté créatif, c'est ingéniosité et cette rêverie qui est propre à Madeline. Après l'avoir lu on aurait voulu partir, s'évader comme elle l'a fait.

J'ai l'impression que pour l'instant ce livre n'est qu'une Ă©loge. C'est le cas en soit, mais il y a eu un hic pour moi. Je l'ai prĂŞtĂ© Ă  plusieurs personnes pour qu'elles le lisent mais aucune n'a eu cette petite dĂ©ception qui fait qu'il ne s'agit pas d'un coup de cĹ“ur. Je ne sais pas pourquoi, peut-ĂŞtre que je commence Ă  avoir lu trop de livre, en tout cas Ă  un quart du livre je connaissais la fin. Ceux qui l'ont lu diront que c'est impossible, pourtant si. Je ne me suis pas creusĂ©e l'esprit. Je me suis simplement dit "il s'agit d'un romance, donc elle va sortir, et elle ne peut pas revenir dans cette maison si facilement. Olly et Madeline doivent finir ensemble" alors Ă  partir de lĂ  il n'y avait qu'un personnage, qu'une partie sombre dans l'histoire. C'Ă©tait fait je savais ce qui se tramait derrière tout ça.

Donc au final malgré cette légère déception, j'ai adoré ma lecture. J'ai lu ici une vrai ode à la vie et je suis prête à renouveler l'expérience. Pour le coup je la conseil à tous, que le résumé ne vous fasse pas peur ce n'est pas Nos étoiles contraires, enfin si un peu, c'est un livre qui appelle à vivre chaque moment, et profiter de chaque opportunité.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons