Yeruldelgger



Auteur : Ian Manook
Edition : Le livre de poche
Parution : 2015
Pages : 630


Résumé :


Yeruldelgger, commissaire à la crim’ d’Oulan Bator, est appelé dans les steppes alors qu’il enquêtait sur le meurtre sauvage de trois chinois. Là-bas il découvre le corps d’une fillette, un crime qui le ramène directement vers son propre drame personnel, l’assassinat de sa fille cadette quelques années plus tôt. Au fil de son enquête Yeruldelgger et son équipe vont découvrir que les deux affaires pourraient être liées…


Avis :


Coucou tout le monde ! Aujourd'hui petit point lecture sur un roman policier. Mais pas n'importe lequel... Bon je n'y vais pas par trente milles chemins, j'ai adoré ce livre, pas un coup de coeur mais une très bonne lecture. Je l'avais emprunté au CDI et du coup bah va falloir que j'attende les vacances de février pour lire la suite ! 

Bon je vais quand même vous expliquer pourquoi ce livre m'a plus ! Le premier point qui je pense a fais le tout, sans lui peut-être que mon ressenti n'aurais pas été pareil, l'histoire se déroule en Mongolie. Au delà du roman policier, c'est donc vraiment cette aspect d'aventure et de découverte du pays qui m'a beaucoup plus. Avec ce livre je me suis vraiment rendu compte qu'un roman policier ce n'était pas que l'intrigue mais vraiment environnement dans lequel l'histoire évolué. En soit l'intrigue m'a un peu "perdu" au milieu pour retrouver ensuite à la fois 630 pages et les cours j'ai eu le temps de laisser un peu traîner la chose. Mais c'est vraiment cette envie d'en découvrir plus sur ce pays qui m'a gardé accroché aux pages. Et je trouve que Ian Manook a très bien réussi a nous donner le gout à cette découverte, il savait qu'en citant certains endroits il nous perdrait et a donc toujours fais une petite description qui se font très très bien dans le tout pour nous situer les choses. Du coup maintenant que j'écris cette article je suis en train de me dire qu'il faudrait que je trouve des livres comme ça qui se déroulent dans des pays que l'on ne connait pas forcément. Parce qu'on va se l'avouer la Mongolie qui la connait ?

Attention aux deux prochains paragraphes spoils


Deuxième point que j'ai retrouvé dans ce livre, que je n'avais plus retrouvé depuis très longtemps, l’attachement à des personnages. Tout du long on découvre petit à petit la philosophie de chacun, notamment grâce à l’alternance des différents points de vue. Alternance qui nous aide à mieux ressentir également les sentiments de chacun et l'inconnu auquel ils sont confrontés, je parle notamment du moment où Yeruldelgger disparaît dans la nature, nous même nous ne savons pas vraiment ce qu'il se passe. Je pense que c'est cette partie qui nous lie le plus à Oyun et j'avoue que face à sa mort j'ai à la fois eu envie de lâcher le livre de dire aller oust s'il nous fait un coup comme ça moi je cherche pas à aller plus loin, mais aussi de continuer parce qu'au fond de moi je savais que l'auteur ne pourrait pas nous faire ça. Alors pour moi les dernières pas ont été une délivrance ! J'avais raison ! Au final seul le personnage de Saraa m'a repoussé ou du moins ne m'a pas accroché.

En parlant de dernière page, un point sur lequel je ne sais pas où me positionner, Erdenbart ne meure pas... Alors là pour moi ça a été le coup du diable. En arrivant à la fin je me suis dit c'est bon affaire classé tout est bien qui finit bien. Sachant qu'il y avait un tome deux, pour moi on repartirait sur une autre enquête avec les même personnages tout simplement, ça m'aurait plu. Bah non on se retrouve à la dernière ligne et bim ! Te voilà obligé de lire la suite. Et à la fois je ressens ce besoin de lire la suite et à la fois je suis là à me dire que l'histoire va être un flop pour moi, vu comment l'intrigue m'a laché à la moitié. J'ai trouvé qu'au final trop de points restait flou et qu'on s'éloignait vraiment des intrigues principales pour se tourner vers autre chose.

En conclusion Yeruldelgger est un livre que j'ai vraiment apprécié lire, surtout pour son déroulement en Mongolie. Je ne le conseil par contre qu'aux lecteurs sûr d'eux parce qu'il peut parfois être un peu dur. Pour ceux qui passerait par là et qui l'ont déjà lu qu'en avez-vous pensé et avez-vous ressenti le même déroutement que moi pour la fin ?

Oh et j'allais oublié ! J'ai lu ce livre dans le cadre du ABC Challenge, je vous laisse aller voir la page si vous ne l'avez pas encore vu ;)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lire d'autres horizons